5 randonnées panoramiques en Engadine
17 Sep, 2020

La randonnée est aussi incontournable en automne que la glace l’est en été. En montagne, de septembre à novembre, lorsque les températures se font tempérées et que les forêts se parent de mille couleurs, la période est particulièrement propice au sport le plus apprécié en Suisse. Véritable paradis des randonneurs, l’Engadine offre une palette de possibles impressionnante en la matière. Les randonnées panoramiques rassemblées ici sauront sans nul doute vous offrir de belles perspectives. C’est le bon moment pour en profiter avant l’arrivée des premières neiges!

1. Via Panoramica Val Bregaglia

Ce sentier de montagne qui traverse le val Bregaglia vous emmène à travers l’une des vallées les plus reculées de Suisse : peu après le col de la Maloja, vous découvrez des paysages spectaculaires, dominés par les sommets aigus du massif de Sciora. Vous voici dans un décor pittoresque, entre forêts de mélèzes dorés et sommets blancs.

À mi-chemin, l’alpe Durbegia invite à faire une pause contemplative, dans un cadre calme et isolé. La randonnée se termine au milieu des châtaigneraies, dans l’un des plus beaux villages de Suisse : vous apprécierez de vous perdre dans les rues de Soglio, dont l’hôtel Palazzo et le cœur historiques sont une invitation à prolonger son séjour.

 Difficulté : élevée

Distance : 17,7 kilomètres, durée : 6 heures 49 minutes

Dénivelé positif : 508 mètres, dénivelé négatif : 1 219 mètres

Point de départ : Maloja, point d’arrivée : Soglio

2. Via Engiadina : de Zernez à Guarda

Le point de départ de cette randonnée aux paysages très variés est Zernez, porte d’accès au parc national. Cet itinéraire débute tranquillement, et suit le tracé de l’Inn jusqu’à Susch. Après Susch, vous entrez dans la forêt et découvrez, à l’occasion d’une petite incursion vers Foura Baldirun, un véritable décor de conte de fées, avec des rochers recouverts de mousse. Lavin offre de multiples possibilités de se restaurer.

Une fois vos réserves reconstituées, suivez les panneaux de la Via Engiadina pour traverser la forêt et atteindre l’entrée du val Lavinouz. La route vous fait emprunter l’alpe Dadour, le long de la route alpine en direction de l’alpe d’Immez, avant de vous entraîner sur une montée abrupte, à travers des parterres de rhododendrons des montagnes. Une ascension pleinement récompensée au sommet par la vue sur le val Lavinouz, le Verstanclahorn et le glacier Varet de la Maisas. Du flanc du Piz Chapisun jusqu’au Chamanna dal Bescher, le chemin vous fait traverser le couloir d’avalanche de Gonda.

Il redescend ensuite vers le Val Tuoi et le village de Guarda, rendu célèbre par le livre « Une cloche pour Ursli ». S’il vous reste des forces, vous pourrez poursuivre votre chemin pour découvrir d’autres perspectives, sur l’alpe Suot et l’alpe Sura. Une autre alternative, plus gourmande, consiste à profiter de ce décor pittoresque en dégustant une part de tarte aux noix avant de prendre le train des chemins de fer rhétiques pour rentrer chez vous.

 Distance : 23,5 kilomètres, durée : 7 heures 40 minutes

Dénivelé positif : 1 162 mètres, dénivelé négatif : 939 mètres

Point de départ : Zernez, point d’arrivée : Guarda

3. Nationalpark-Panoramaweg, étape 3 : de S-charl à Sta Maria 

Le chemin Nationalpark-Panoramaweg vous emmène en neuf étapes à la découverte des paysages uniques des Dolomites grisonnes. Avec son tracé situé à la pointe sud-est de la Suisse, cet itinéraire comprend une petite incursion dans l’Italie voisine et près du monastère Saint-Jean de Müstair, inscrit au patrimoine de l’UNESCO.

Le ton de cette excursion atypique est donné dès le départ, depuis le hameau montagnard de S-charl : cette localité au cadre enchanteur qui s’étend des deux côtés des gorges de la Clemgia est accessible uniquement à cheval ou motoneige l’hiver.

Si vous souhaitez prendre des forces avant le départ, vous y trouverez de quoi vous sustenter : nous vous recommandons en particulier les délicieux gâteaux de Crusch Alba. L’itinéraire vous mène sur le sentier de Cruschetta, à travers le val d’Avigna et la forêt du même nom, jusqu’au village italien de Campo Tures, à travers la biosphère du val Müstair qui abrite le célèbre monastère Saint-Jean inscrit au patrimoine de l’UNESCO.

 Difficulté : moyenne

Distance : 21,4 kilomètres, durée : 6 heures 57 minutes

Dénivelé positif : 672 mètres, dénivelé négatif : 1 101 mètres

Point de départ : S-charl, point d’arrivée : Sta Maria

4. Randonnée en boucle dans le parc national du val Trupchun

Bienvenue dans une Suisse à la beauté sauvage : ce parc national où l’on entend retentir le brame des cerfs à des kilomètres à la ronde en septembre, abrite aussi chamois, bouquetins et marmottes.

La randonnée commence au niveau du parking du restaurant Präsuras, dans le hameau de S-chanf. Sa première partie vous emmène à travers la forêt, jusque dans le parc national. À partir de là, le sentier de montagne vous mène jusqu’au val Trupchun, avant de redescendre jusqu’à la rivière Ova da Truochun, où vous trouverez une première aire de repos très fréquentée par les marmottes. Sur l’alpe Trupchun, vous trouverez une autre aire de repos depuis laquelle observer d’autres animaux sauvages.

Le chemin de retour vous conduit sur le Talweg et passe par le centre d’information de Varusch avant de vous ramener à votre point de départ. 

Difficulté : moyenne

Distance : 13,9 kilomètres, durée : 4 heures 19 minutes

Dénivelé positif : 441 mètres, dénivelé négatif : 441 mètres

Points de départ et d’arrivée : S-chanf

5. Circuit panoramique Muottas Muragl

Avis aux amateurs de balades tranquilles : cette randonnée entre la station de téléphérique de Muottas Muragl et la station de télésiège de Languard, sans montée ni descente vertigineuse, est faite pour vous! Si cet itinéraire est à réserver aux contemplatifs, son point culminant n’en offre pas moins une perspective grandiose sur le massif de la Bernina, un cadre qui a beaucoup inspiré le peintre Giovanni Segantini.

L’itinéraire commence à la station de téléphérique de Muottas Muragl et vous conduit tranquillement en direction de la vallée, jusqu’au refuge de Margun. Après avoir traversé les eaux bruyantes du torrent Ova da Muragl, vous poursuivrez votre chemin sur un sentier plat, l’« Unterer Schafberg », avant de découvrir un vrai décor de carte postale, avec vue sur le val Roseg et des sommets enneigés au loin. Vous pourrez faire ensuite une belle pause (gourmande) dans le restaurant rustique Munt da la Bês-cha, avant de reprendre le sentier en direction de la station de télésiège de l’alpe Languard L’occasion de reperdre aussitôt les calories engrangées!