L’automne frappe à la porte : inspirez-vous de ces recommandations de voyage
4 Sep, 2020
Der Schwarzsee:Der Legende nach soll ein Riese seine Füsse darin gebadet haben. Bild: Fribourg Region
Der Schwarzsee:Der Legende nach soll ein Riese seine Füsse darin gebadet haben. Bild: Fribourg Region

Sentiers de randonnée automnale

À une heure de route au nord de Zurich se trouve le Schloss Arenenberg, aux teintes jaune pastel, et ses pelouses soignées qui surplombent le lac de Constance. Empruntez le sentier de randonnée circulaire à travers la Thurgovie pendant deux heures jusqu’au château, qui héberge également le musée Napoléon.

À l’extrême sud du pays, dans les environs d’Arolla, la beauté envoûtante du lac Bleu et de ses eaux d’un bleu immaculé enchâssées dans les montagnes, vous attend. Plusieurs itinéraires mènent au lac, le plus rapide étant une randonnée de 45 minutes depuis La Gouille. Une promenade plus longue et plus facile d’une heure et demie offre une alternative plus spectaculaire.

À la frontière italienne, le Monte Generoso, avec son panorama imprenable sur le lac de Lugano et le lac de Côme, peut être gravi en empruntant le chemin de fer à crémaillère. De là, suivez le sentier circulaire de Nevère qui longe des cabanes cylindriques en pierre.

Balades en vélo à travers les vignobles

L’automne est la saison des vendanges et, contrairement à la France et à l’Italie voisines, la Suisse produit si peu de vin pour l’exportation que le meilleur de la récolte peut être dégusté dans les vignobles du pays, souvent de petite taille et à gestion familiale. Et quelle meilleure façon de vivre cette expérience que de parcourir les vignobles à vélo?

En Valais, pédalez de Martigny à Sion sur la Route des vins baignée de soleil, et arrêtez-vous dans la région viticole de Chamoson, puis aux Amis de Farinet, l’un des plus petits vignobles du monde qui ne produit que trois cépages.

Des vignobles à exploitation familiale bordent les villages du lac de Neuchâtel, chacun étant spécialisé dans un type de vin différent, notamment le rosé, le chasselas et le pinot noir.

Une autre région que vous devez visiter absolument est le Lavaux et la Riviera vaudoise autour de Montreux. Certains des vins les plus méconnus du pays s’y épanouissent, sur les rives du lac Léman, l’endroit idéal pour une découverte à deux roues.

Course pédestre

Le début de l’automne est le moment idéal pour s’adonner à la course pédestre, lorsque les températures sont agréables. Les chemins sont bordés d’arbres aux teintes dorées et les vues sur les sommets enneigés s’étendent à l’infini. La piste de Bettmeralp, à une altitude dépassant les 2 000 mètres sur l’intégralité de l’itinéraire, est accessible par un téléphérique jusqu’au lac Bettmer, d’où elle traverse le glacier d’Aletsch, le plus grand glacier des Alpes.

Non loin de la station renommée de Saint-Moritz, le lac de Sils offre un autre type de parcours. Commencez par longer les eaux calmes du lac, puis grimpez les pentes abruptes à travers les pierriers en direction du Lägh dal Lunghin, un lac de montagne, avant de redescendre vers Sils en passant par des hameaux.

Et pour combiner forêts de sapins et lacs glaciaires, optez pour le sentier de la vallée de Roseg.

Se détendre et se ressourcer

Peut-être que votre façon d’améliorer votre circulation sanguine consiste à vous immerger dans la piscine thermale d’un luxueux hôtel-spa de montagne. L’hôtel 7132 Vals, dans les Grisons, a pour nom le code postal du village. Il trône au milieu d’hectares de pâturages en pente où les bains sont alimentés à partir de la source Saint-Pierre.

Le Park Hotel Vitznau, un édifice blanc centenaire au bord du lac des Quatre-Cantons, privilégie une approche plus avant-gardiste de la guérison. Le spa dispose d’un grand aquarium abritant plus de 1 000 espèces de poissons et de coraux, et les salles de soins ressemblent à des glaçons et des nacelles qui surplombent le lac.

Le Chedi Andermatt s’inspire davantage de la tradition et offre un savoureux mélange de thérapies asiatiques et d’ambiance chalet, avec ses nombreuses piscines intérieures et extérieures chauffées et ses bains de vapeur.

Optez pour une escapade citadine

Parfois, s’imprégner de la culture et de l’histoire d’une ville est le meilleur moyen de se ressourcer, et la cité médiévale de Neuchâtel coche toutes les cases. La vieille ville et le lac de Neuchâtel sont visibles depuis le château de Neuchâtel, datant du XIIème siècle.

Ou bien, prenez la route en direction de Bellinzone, la ville des trois châteaux, avec ses remparts médiévaux donnant sur les montagnes. Le plus ancien château, Castelgrande, était un poste frontière romain. La ville n’est pas seulement un lieu de balade au milieu des ruines : faites une visite guidée de Bellinzone le samedi matin et assistez à l’exposition World Press Photo à Monte Carasso.

Du 24 septembre au 4 octobre a lieu le Festival du film de Zurich, mais le panorama depuis le belvédère du Waid est également très cinématographique. En effet, Zurich regorge de verdure et ses parcs et jardins, dont le Jardin botanique et la Promenade du lac, sont de merveilleux lieux d’exploration avant le retour des frimas.

Embarquez pour une croisière

En Suisse, vous n’êtes jamais bien loin d’un lac ou d’une montagne et rien de mieux qu’une excursion en bateau pour vous imprégner du paysage. En automne, les températures restent agréables pour une balade lacustre et les voyagistes combinent des excursions en bateau avec la visite d’une ville ou d’un château.

Il y a les incontournables tels que le lac des Quatre-Cantons, le Léman et le lac de Lugano, mais d’autres lacs sont tout aussi charmants. Partez en croisière sur le lac de Brienz et arrêtez-vous dans les villages qui le jalonnent, dont Brienz et Iseltwald, qui abrite le château de Seeburg. Ou encore, naviguez sur le lac de Walenstadt au pays de Heidi, la région pittoresque qui a inspiré Johanna Spyri, l’auteure de célèbres livres pour enfants.

Prenez la route

Vivre dans un petit pays permet d’en visiter nombre de régions, voire d’en faire le tour. Une option consiste à passer une semaine ou plus à parcourir le pays de long en large en partant de Zurich, avant de poursuivre en direction des Alpes, avec des arrêts à Saint-Moritz, Locarno, Lauterbrunnen et Thoune, avant de retourner à Zurich.

Ou alors, optez plutôt pour un itinéraire plus méridional, en commençant par Genève et en traversant la Riviera vaudoise autour de Montreux, où les collines ont attiré artistes et écrivains, puis prenez la direction de Berne, Adelboden, Gruyères et Lausanne, en séjournant dans des chalets et en visitant des lacs et des châteaux, avant de retourner à Genève.